Le terme bureau d’étude est très en vogue, pourtant, ce métier est parfois cité sans vraiment savoir ce dont il s’agit car les possibilités sont multiples. Ces structures sont très souvent consultées dans le secteur du BTP, des télécommunications ou encore celui du génie civil. Même s’il n’est pas évident  à saisir pour les non professionnels, le rôle du bureau d’étude est pourtant primordial dans la plupart des projets de construction. Comment définir ce métier ?Dans quel cas faire appel à un bureau d’étude? Et quelles sont leurs compétences ?

 

Qu’est-ce qu’un bureau d’études ?

Le terme « bureau d’études » ou « BE » désigne une structure chargée d’interpréter des données. Composées d’ingénieurs et de techniciens, ces entités sont chargées de mettre en place des études qui orientent et justifient les choix structurels et techniques d’un projet.

Les prestations proposées sont de nature intellectuelle : il s’agit d’effectuer des recommandations sur la base de calcul de charges, de proposer des solutions pour réaliser les travaux et le cas échéant, de fournir une expertise concernant la qualité des réalisations. Les Bureaux d’Études peuvent intervenir dans des domaines très variés, tels que le génie civil, l’industrie, l’environnement, l’informatique ou encore l’organisation du travail.

Mais intéressons-nous ici plus particulièrement aux BE qui interviennent dans le secteur du l’ingénierie civil, et fournissent leur expertise à l’équipe de maîtrise d’œuvre ou directement au maître d’ouvrage. Sachez qu’il existe autant de types de BE que de spécialités d’ingénierie !

 

Bureaux d’études et professionnels : quelles interactions ?

Les différents acteurs intervenant sur un projet sont complémentaires, et vont bénéficier des expertises des différents bureaux d’études missionnés. Ainsi, dans le cas où vous faites appel à un ingénieur pour réaliser un projet, celui-ci pourra appuyer et affiner ses propositions sur la base des notes de calculs et des dessins d’exécution réalisés par le BE. Ce dernier, fondera son travail et réalisera ses études à partir d’hypothèses établies par l’ingénieur.

En général, les études réalisées en amont vont servir de lignes directrices aux différents professionnels : les entreprises de télécom appliquent ainsi les préconisations des BE.

Certains bureaux d’études sont spécialisés dans les projets Télécoms. Ils peuvent accompagner les opérateurs ou les conducteurs de travaux dans le déploiement de leurs réseaux: fibre optique, 5G, … 

 

Quelles sont les compétences déployées par les Bureaux d’Études FTTH ?

Selon leur champ d’expertise, les BE disposent de compétences spécifiques, destinées à accompagner une phase bien précise du projet. Le besoin étant de gagner en efficacité et en qualité, les donneurs d’ordres sont amenés à faire appel aux bureaux d’études pour accélérer le déploiement des réseaux FTTH.

Les services proposés par les BE sont nombreux: Calcul de charge, dépôt de dossier E-PLANS et APCOM, piquetage, pré-étude, dimensionnement et modélisation.

 

L’expertise des BE : une obligation ?

Dans certains cas, faire appel à un BE est indispensable. Lorsqu’un ingénieur juge ne pas avoir les compétences suffisantes pour un projet commandité, il sollicite un spécialiste du domaine et fait appel plus précisément à un BE. Les bureaux d’études peuvent également être sollicités sur de gros projets, nécessitant des traitements en volume pour lesquels le donneur d’ordre ne dispose pas des ressources ou du temps nécessaires pour réaliser ses études en interne. Notez que lorsque l’ingénieur décide de recourir à un BE, c’est ce dernier qui est responsable en cas de malfaçon. Le bureau d’étude est responsable de la qualité et de la conformité de ses livrables. 

A présent, nous espérons que le métier de Bureau d’études est plus clair pour nos lecteurs. Un des secteurs de prédilections des BE est celui des télécoms, notamment pour les déploiements de réseaux de fibre optique. Si vous souhaitez en savoir plus sur les services proposés par les BE sur ce secteur, découvrez notre infographie “Déploiement de la fibre optique en France.